FabAfriq Magazine

Emmanuel Macron : élu président de la France.

Président de la République à 39 ans

L’histoire retiendra que dimanche 07 Mai 2017, Emmanuel Macron est devenu le 25ème président de la République de France en remportant lors du deuxième tour, les élections face à la candidate du Front National Marie Le Pen. Ce qui fait de lui par la même occasion le président le plus jeune de la V république. Il vient ainsi rejoindre la liste des jeunes chefs d’états parmi lesquels figure l’illustre premier président de la République du Cameroun Ahmadou Ahidjo qui devint président à l’âge de 35 ans.


Hier Ministre de l’économie aujourd’hui Président de la République
Sorti de l’ENA comme inspecteur des finances, il rejoint plus tard la banque Rothschild où il est promu comme associé-gérant. En 2012, il réintègre la fonction publique comme secrétaire général adjoint de l’Elysée avant d’être nommé en 2014 par celui qu’il vient de remplacer comme ministre de l’économie où il marquera les esprits en donnant son nom au projet de loi pour la croissance , l’activité et l’égalité des chances économiques. 3 ans plus tard, le voilà élu président de la république.


Une Victoire pleine de leçons
S’il est vrai que la première leçon qui nous interpelle est celle qui nous permet de croire au dicton : rien est impossible avec de la volonté et de la détermination, il serait naïf de croire que tout le monde peut devenir chef d’état à 39 ans. Mais comment ne pas l’être lorsqu’on est parrainé par des institutions comme la fondation Saint Simon ou encore la banque Rothschild. Une autre leçon que les médias européens font semblant de ne point voir est la montée en puissance du Front National. En effet rappelons-nous que ce même parti devant Chirac avait eu moins de 15%. En une décennie, ils ont doublé leur électorat. Macron président, c’est d’abord le fait d’une victoire coalisée devant Le Pen, qui a elle seule a mobilisé 34%des suffrages. Par conséquent si nous étions dans une vraie démocratie, elle devrait avoir le 1/3 des députés. La dernière leçon s’adresse aux Africains qui devraient cesser de vivre par procuration et prendre leur destin en main au lieu de s’extasier devant la victoire et le travail des autres.

 


Photo Gallery

FabAfriq Facebook Activity