FabAfriq Magazine

Manu Dibango: Grand Prix de la Francophonie

Contrairement à ce qui se passe ici chez nous où la musique camerounaise se porte de plus en plus mal, à l’extérieur, elle semble atteindre des sommets vu les distinctions magnifiques attribuées à nos musiciens. En effet, le 20 mars 2014, le meilleur saxophoniste du monde en la personne du Camerounais, le patriarche Manu Dibango 80 ans, a offert un spectacle à la dimension de son aura au siège des Nations-Unies, lieu où il s’est vu attribué le Grand Prix de la Francophonie. Étaient présents à cette cérémonie au nom du gouvernement, la ministre des Arts et de la Culture du Cameroun, Ama Tutu Muna, le Secrétaire général des Nations Unies et tous les ambassadeurs des pays francophones venus rendre hommage à une icône. Pour la journée du 20 mars, Journée internationale de la Francophonie, l’Organisation internationale de la Francophonie, au travers de ce prix, a récompensé plus de 60 ans de travail pour la promotion de la diversité culturelle dans l’espace francophone.


De 1986, date de sa création à aujourd’hui, Manu Dibango est le deuxième Africain à recevoir cette distinction après le Sénégalais, Abdou Diouf, actuel Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Il convient de rappeler ici que le 12 décembre 2013, le Patriarche soufflait sur sa 80e bougie et que, du 17 au 19 avril 2014, il viendra célébrer cet anniversaire au  Mboa   notamment dans les villes de Douala et Yaoundé

Photo Gallery

FabAfriq Facebook Activity