FabAfriq Magazine

Miss Congo UK 2017 : Reine de beauté et séropositivité ne s’opposent pas

 

Souvent perçue à tort comme marquant la condamnation de l’être concerné, la séropositivité n’a certainement pas freiné les élans de la belle Horcelie Sinda Wa Mbongo. Elle vient de réaliser une chose inédite en se distinguant des autres candidates pour se faire élire Miss Congo UK 2017. Ce n’est certainement pas tous les jours qu’on entend qu’une candidate à un concours de beauté, porteuse du VIH, dont le statut sérologique est connu, devient la reine dudit concours. Et Horcelia Sanda Wa, jeune Congolaise de 21 ans l’a fait, elle a ravi la vedette aux autres candidates et s’est hissée sur la première marche du podium.


Horcelie est née séropositive. Cette jeune femme a acquis une maturité que peu des jeunes de son âge possèdent. En effet, elle a dû très tôt braver toutes les barrières sociales qui se dressaient devant elle en raison de son statut sérologique afin de pouvoir s’affirmer comme être à part entière capable, pas seulement d’exister, mais aussi de faire évoluer la société. Cette victoire est la preuve que la jeune congolaise a réussi à briser l’exclusion, l’ostracisme et la stigmatisation auxquels font face les porteurs du VIH.


Il faut également encourager les membres du comité d’organisation du concours Miss Congo UK d’avoir le bon sens nécessaire pour ouvrir ce concours à toutes qui remplissent les critères sans exclure quiconque en raison de son statut sérologique. Leur initiative devrait être émulée par d’autres organisateurs de concours de beauté. Il serait agréable de savoir que dès l’année prochaine, les candidates porteuses du VIH à travers le monde peuvent se présenter aux concours de beauté. Faisons chacun de notre mieux pour contribuer à la réalisation de ce bel objectif, ne nous taisons pas, ne rejetons pas, ne fermons pas l’oreille, mais apprécions toutes ces personnes à leur juste valeur, sans préjugés.

 

Photo Gallery

FabAfriq Facebook Activity