FabAfriq Magazine

Nouvelle Polémique autour des Golden Globes  2017

74e édition des Golden Globes

Deux ans après les Oscars, c’était au tour des Golden Globes de rendre leurs verdicts. Cérémonie destinée à primer les professionnels de la télévision et du cinéma, les Golden Globes ont rendu un verdict qui, une fois de plus, soulève une série d’interrogations sur le manque criant de diversité dans la distribution des distinctions. Et ce ne sont pas les discours alarmants de Isabelle Huppert, Viola Davis et Meryl Streep qui nous diront le contraire.


Une édition marquée par une absence criante de diversité
Le cinéma hollywoodien nous a encore servi la même recette : absence de reconnaissance pour le travail des minorités au sein du cinéma américain. Sur les 20 films américains en compétition, seulement 4 mettaient en scène des minorités dans des rôles principaux. Et pour couronner le tout, Jennifer Jagger et Michael Keaton ont réussi l’exploit de confondre les deux principaux longs métrages « Hidden Figures » et « Fences » mettant en lumière des acteurs afro-américains. Comme il y a de cela 2 ans, aucun acteur représentant une minorité n’a reçu un prix pour un premier rôle au cinéma. C’est donc une cérémonie dominée par des acteurs blancs à laquelle le public tout comme les internautes ont assisté. Le racisme et la ségrégation raciale auxquels font face les minorités aux États-Unis se seraient-ils transportés au sein de l’industrie culturelle américaine ? Sinon, qu’est-ce qui pourrait expliquer le fait que malgré l’expansion des productions cinématographiques des minorités, ces dernières ne sont presque jamais reconnues ? Et lorsqu’elles le sont, c’est à dire nommées dans les premiers rôles, elles ne sont jamais récompensées.


Je refuse de croire que les acteurs caucasiens sont les seuls à maîtriser l’art du jeu aux États-Unis. Tracee Ellis Ross a déclaré à ce propos : « This is for the women of colour and colourful people whose ideas and stories are not considered worthy, l want you to know that l see you, we see you ». Cette déclaration nous renseigne sur l’état d’esprit de ces acteurs et actrices de couleur. C’est leur manière à eux de signifier leur mécontentement face à cette injustice qui année après année s’amplifie.


Deux acteurs récompensés
Tout comme l’année dernière où 2 acteurs issus des minorités avaient été récompensés dans la catégorie du meilleur acteur de cinéma, cette année le ratio est resté le même. Au final, ce sont seulement 2 acteurs qui ont été récompensés en les personnes de Donald Glover et Tracee Ellis Ross. Rendez-vous est donc pris pour l’édition 2018 pour connaître les noms des 2 prochains acteurs afro-américains à recevoir une distinction.

 

 


Photo Gallery

FabAfriq Facebook Activity