FabAfriq Magazine

Rwanda :Volkswasgen le constructeur automobile allemand ouvre sa premiere usine de montage

 

« L'Afrique n'a pas besoin d'être un dépotoir pour les voitures de seconde main ou d'occasion. À long terme, vous finissez de toute façon par payer un prix plus élevé si vous payer une voiture d'occasion, alors pourquoi ne pas payer un véhicule neuf. C'est un choix simple : les Africains, les Rwandais, nous méritons mieux ! C'est pour nous une façon de montrer que nous pouvons nous le permettre et c'est pour ces raisons entre autres, que ce partenariat prometteur avec Volkswagen est bien parti ».
Voilà en quelques lignes les propos du président Kagamé durant le lancement de Volkswagen Mobility Solution de Kigali. Habitués à rouler pour la majorité des Africains avec des voitures de seconde, le Rwanda aujourd’hui décide de changer cette donne en offrant aux Rwandais l’opportunité de se procurer des voitures neuves. Telle est l’ambition d’un pays qui veut se placer comme leader dans le continent. C’est le reflet de la politique d’industrialisation et de diversification de la politique économique du Rwanda.
La Politique de Paul Kagamé
En effet, avec cette usine du constructeur européen Volkswagen qui a demandé un budget de 20 millions de dollars, depuis son lancement il y a quelques jours, a créé plus de 1000 emplois directs. Ce qui contribuera davantage à booster l’économie rwandaise d’une part en réduisant le chômage des jeunes et d’autre part à affirmer le statut de leadership et modèle de développement que le Rwanda occupe sur l’échiquier continental.


Production
Comme objectif annuel Volkswagen Rwanda produira 5000 véhicules annuellement. La production commencera par la « Polo » et selon l’évolution du marché les modèles Passat, Tiguan, Amarok et Teramont. En venant sur le Rwanda , le géant allemand se positionne sur un marché libre de toute compétition.
Les Chiffres
Il convient de rappeler que Volkswagen est déjà présente en Afrique du Sud et au Kenya et que durant la décennie passée, les investissements enregistrés au Rwanda ont augmenté de plus de 100%, passant de 800 millions de dollars en 2007 à 1,675 milliard de dollars en 2017. Cela est un indicateur que le Rwanda séduit de plus en plus les investisseurs étrangers.

 

Photo Gallery

FabAfriq Facebook Activity