FabAfriq Magazine

XL AFRICA à la rescousse des meilleures start-ups africaines

D’une durée de cinq mois, XL AFRICA est un business programme accéléré conçu pour assister les 20 meilleures startups digitales en Afrique Sub-Saharienne. Pendant toute la durée de la formation, ces start-ups recevront une assistance d’experts internationaux et locaux destinée à accroître leur visibilité et à faciliter la rencontre de potentiels investisseurs. L’objectif principal de cette formation offerte par la Banque mondiale étant de permettre à ces start-ups d’attirer des capitaux allant de 250 000 $ à 1,5 million $.


Selon M. Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, en Afrique les starts -ups digitales sont un vecteur important de l’innovation. Il déclare : « Pour développer l’usage des nouvelles technologies au-delà de nos frontières, elles ont besoin d’un écosystème intégré qui leur donne accès aux marchés financiers régionaux et internationaux. Les initiatives panafricaines comme XL Africa joue un rôle critique en servant de passerelle entre les starts-ups locales et les investisseurs »


Outre la résidence du Cap où ces entrepreneurs auront la possibilité de se rencontrer et de discuter avec des mentors, partenaires et investisseurs, XL AFRICA collabore avec de très grandes institutions financières telles que le African Business Angel Network (ABAN), AngelHub Ventures, Goodwell Investments, Knife Capital, Nest Africa, Silvertree Capital, Singularity Investments, South African Business Angel Network (SABAN), TLcom Capital, Zephyr Acorn et 4Di Capital ; ainsi que des entreprises comme Orange, Ringier et Thomson Reuters.
Les candidats intéressés ont jusqu’à lundi 12 juin 2017 pour postuler en ligne sur le site de XL Africa (www.XL-Africa.com).

 

 


Photo Gallery

FabAfriq Facebook Activity